La Société Tchadienne de Droit constitutionnel (STDC) a tenu ce Jeudi 21 décembre 2023 à la maison de la culture BABA MOUSTAPHA un point de presse sur la tenue du référendum constitutionnel du 17 décembre dernier.

 

La STDC, à l’instar des autres organisations nationales et internationales, a déployé plus d’une trentaine d’observateurs dans les 10 arrondissements de la ville de N’Djamena.

 

Sur le déroulement des opérations de vote, la STDC constate que malgré l’incertitude et l’inquiétude sur la tenue de ce référendum, aucun incident majeur susceptible de le vicier n’a été relevé. Les citoyens qui se sont rendus aux urnes, ont exprimé leur suffrage dans un climat de tranquillité.

 

Cependant, le président Dr DJINKMNAYE NANGMBATNAN Arnaud tient à relever quelques manquements notamment le retard à l’ouverture des bureaux de vote; le manque des matériels tels que des fils d’attache pour sceller les urnes avant et pendant leur transmission; une méconnaissance par certains membres des bureaux de vote du remplissage des procès-verbaux; le faible engouement devant les bureaux de vote.

 

L’inexistence de certains bureaux de vote dans certains endroits prévus par la CONAREC, la présence des agents de sécurité n’est pas effective dans tous les bureaux de vote, le manque des moyens matériels et de documents nécessaires pour l’opération électorale; l’absence des délégués des partis politiques dans la plupart des bureaux de vote.

 

Toutefois, la STDC réaffirme son esprit de collaboration pour une transition plus inclusive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : La politique, c’est une lutte qui doit être dépassionnée. Quelle idéologie défendez-vous?

Opinion : La politique, c’est une lutte qui doit être dépassionnée. Quelle…

Tchad : Succès MASRA a t-il finalement opté pour la chasse à l’Homme à la Primature

Promouvoir le mérite et la compétence à la Primature, Succès Masra chante…

DANG REMEMBER se préoccupe des décès reçurents des étudiants tchadiens au Cameroun

L’Association DANG REMEMBER reagit sur les décès préoccupants des étudiants tchadiens de…

Tchad : Le personnel de YouthConnekt-Tchad réclame 06 mois de salaire

Le personnel du Programme YouthConnekt-Tchad réclame justice après plus de 06 mois…