Mahamat Awaré Neissa, senti favori pour le poste de Directeur de l’ASECNA mais sa candidature fait l’objet d’un brouillamini

 

Dès l’annonce de sa candidature par l’ancien Ministre Hissein Tahir Sougoumi lors de la passation de service qui a eu lieu le 03 janvier dernier au poste de Directeur général de l’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), M. Mahamat Awaré Neissa fait l’objet d’une manigance par des personnes tapis dans l’ombre tendant à laisser entendre que le Tchad aurait remplacé la candidature de Mahamat Awaré Neissa par un ancien cacique du régime.

 

Selon les rumeurs qui seraient en train de circuler dans des plates formes communautaires ( Whatsapp), la République du Tchad aurait remplacé le candidat de l’ASECNA Mahamat Awaré Neissa par un autre candidat.

 

Selon certaines sources , le Tchad ne peut pas émettre à la va vite une nouvelle candidature d’une autre personne . Un nom circule depuis le 10 janvier dernier, selon les mêmes sources qui le placent pour remplaçant du candidat initial prévu.

 

La candidature de Mahamat Awaré Neissa suscitée et parrainée par les Chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), lors de la 15ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat le 17 mars 2023, tenue à Yaoundé au Cameroun et à l’occasion de laquelle la conférence a rassuré d’apporter « son soutien sans condition », à la candidature en vue de Mahamat Awaré Neissa et ce, après avoir examiné tous les dossiers des prétendants à ce poste.

 

Conformément au communiqué final de la Conférence, les 6 Chefs d’Etats de la CEMAC se sont accordés de présenter uniquement et unanimement la candidature de Mahamat Awaré Neissa, au nom de la République du Tchad, après avoir examiné les notes de présentation de chaque prétendant, y compris les curriculum vitae.

 

Il paraît inconcevable et illogique que le même Etat qui a soumis la candidature de son ressortissant et approuvée puis soutenue par tous revienne à la charge sans raison valable soumettre une autre candidature pourtant celui-ci est pressenti favorable à cause de sa maîtrise de la boite.

 

C’est sur la base de son parcours convaincant que les dirigeants de la zone CEMAC ont misé sur sa candidature pour laquelle ils se sont engagés à apporter leurs caution et soutien, en premier chef le président Mahamat Idriss Deby Itno.

 

Dans les normes des choses, les Tchadiens, à travers la République, devraient soutenir une telle figure, connue par beaucoup comme républicain et travailleur hors-pair doté de plusieurs expériences. Ce serait d’ailleurs, une fierté de plus pour le peuple tchadien de voir l’un de ses fils se distinguer dans sa carrière qui lui donne le privilège d’être parrainé par la sous-région.

 

 

Selon d’autres sources, certains esprits tentent, par des simulations, susciter à dessein des doute et confusion dans l’esprit de l’opinion. Une vieille pratique qui vise à faire poser d’obstacles à des citoyens compétents pour des considérations claniques ou des considérations égoïstes et méchantes.

 

Ceux-là doivent être dénoncés et considérés comme des ennemis de la République. Heureusement, à ce stade, il s’agit d’une manipulation malicieuse pour entretenir une opacité qui vise à atteindre le moral du candidat annoncé, qui a préféré ne pas se prononcer sur le sujet qu’il n’avoue pas avoir connaissance.

 

Avec Flash Tchad

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : La politique, c’est une lutte qui doit être dépassionnée. Quelle idéologie défendez-vous?

Opinion : La politique, c’est une lutte qui doit être dépassionnée. Quelle…

Tchad : Succès MASRA a t-il finalement opté pour la chasse à l’Homme à la Primature

Promouvoir le mérite et la compétence à la Primature, Succès Masra chante…

DANG REMEMBER se préoccupe des décès reçurents des étudiants tchadiens au Cameroun

L’Association DANG REMEMBER reagit sur les décès préoccupants des étudiants tchadiens de…

Tchad : Le personnel de YouthConnekt-Tchad réclame 06 mois de salaire

Le personnel du Programme YouthConnekt-Tchad réclame justice après plus de 06 mois…