Réuni ce 19 février 2024 pour analyser la situation sociale actuelle née de l’augmentation des prix de carburant, le bureau exécutif de l’Ordre National des Médecins du Tchad appelle tous les médecins au respect “scrupuleux” des articles 6 et 7 du code de déontologie médicale du Tchad.

Ces articles stipulent que “quelle que soit sa fonction ou sa spécialité, hormis le seul cas de force majeure, le médecin doit porter secours d’extrême urgence à un malade en danger immédiat, sauf s’il s’est assuré que d’autres soins médicaux, de nature à écarter le danger, lui sont prodigués”.

Cependant, il ppelle le Gouvernement à s’investir pour alléger la souffrance de la population.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Ouverture ce matin d’un atelier d’analyse situationnelle sur la malnutrition aiguë au Tchad

Le Ministère de la Santé Publique et de la Prévention en collaboration…

Koumra : Lancement d’une caravane d’opération chirurgicale gratuite pour les fentes labiales

Une équipe de chirurgiens a lancé une caravane d’opération pour les fentes…

Tchad : Lancement d’une campagne de dépistage gratuit des cancers du sein, de col de l’utérus

La conseillère du ministre de la santé publique et de la prévention…

Tchad : Les fonctionnaires de la Police Nationale font le don volontaire de sang

Le Directeur Général de la police, le Contrôleur Général Ali Adoum Tolly…