Un groupe de diplômés sans emploi a tenu un point de presse ce lundi 19 février 2024 dans les locaux de la bourse de travail pour réclamer leur intégration à la fonction publique.

Selon le porte-parole dudit collectif Mahamat Allamine Abba Kichik, plus de 80% des Tchadiens vivent dans la précarité car leurs enfants sont formés mais ne trouvent pas d’emploi.

Fustigant le système de recrutement à la fonction publique, il a déploré son caractère sélectif basé sur l’appartenance politique, clanique, régionale, ethnique et le copinage.

Les membres dudit collectif lancent à cet un ultimatum au gouvernement pour signer et publier la liste qui compte plus de 700 jeunes (tous diplômés confondus) dans un delai raisonnable, faute de quoi, ils entreprendront plusieurs démarches dans les semaines à venir pour réclamer leurs droits.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Abéché : l’ONAPE octroie un crédit de 80 000 000 FCFA aux jeunes et aux femmes commerçantes

L’Office National de la Promotion de l’Emploi (ONAPE) bureau d’Abéché a organisé…

Tchad : L’ANVOL-T depoloie 600 volontaires Nationaux

Le Ministre de  Jeunesse et des Sports M Bravo Ouaidou a présidé…

L’Association des Diplômés chômeurs, demande à l’Etat d’envisager l’emploi des jeunes

L’Association des Diplômés Sans Emploi a tenu un point de presse ce…