L’URT appelle les partis politiques à ne pas participer aux élections présidentielles prévues pour le 06 mai 2024

Le parti Union Républicaine du Tchad a fait un point de presse ce vendredi 08 Mars 2024 par la voix de son Président M.Siddick Abdelkerim Haggar relatif aux récents événements survenus dans le pays ayant entraîné des pertes en vies humaines permis lesquelles Yaya Dillo

Après critiqué le processus de la transition mis en place depuis la mort du Président Idriss Deby Itno et sa participation au DNIS pour contribuer au retour à l’ordre constitutionnel, l’URT se dit déçu après avoir compris que le dialogue n’était en réalité qu’un concert des abonnés à l’accompagnement du PCMT et a semé les germes de conflits politiques dans ce pays ayant pour cause la distribution d’importants perdiems pendant des mois en foulant au sol les problèmes que nous vivons et risqueront de s’empirer au lendemain du “braquage électoral en gestation”.

L’URT signale que nombreux actes d’une gravité extrême notamment l’élaboration et l’adoption, la mise en place d’un gouvernement de remerciement, la publication des Ordonnances liberticides notamment les ordonnances 08 ;09,10 et 11 qui restreignent les activités des partis politiques et des organisations de la société civiles qui critiquent le régime du MPS, le Refus de la révision du fichier électoral, la révision unilatérale du Code électoral sans avis des partis politiques,
la mise en place d’un conseil constitutionnel dirigé exclusivement par des militants du MPS, la mise en place d’une Agence Nationale de gestion des élections (ANGE), qui n’est qu’une boîte d’enregistrement des voix au profit du système MPS ainsi que des manœuvres d’intimidation contre le parti PSF et l’assassinat de son Président Monsieur YAYA DILLO DJEROU BEITCHI et la démolition cynique de son siège.

Compte tenu de la gravité des ces «événements macabres», L’URT exige avec insistance l’implication de la communauté internationale pour qu’une enquête indépendante soit diligentée.

Par ailleurs, L’URT dans sa logique de changement de mode de gouvernance, de promotion de la démocratie et d’un Etat de droit “n’entend pas légitimer un régime aux abois, qui tire sur toute voix discordante, tue et assassine son peuple” précise t-il.

C’est pourquoi, il invite le peuple à ignorer ces élections considérées comme un non-événement et de sanctionner sévèrement tous les partis politiques complices de cette mascarade et appelle les partis politiques sérieux et la société civile responsable de ne pas cautionner cette “mascarade électorale” et de ne pas reconnaitre les résultats qui en découleraient.

L’URT invite aussi les partenaires financiers africains et internationaux à ne plus soutenir le processus électoral et en cours dont les résultats sont connus d’avance.

Enfin, pour honorer la mémoire du Président YAYA DILLO DJEROU et ne pas trahir le peuple, l’URT décide de ne pas présenter un candidat aux élections présidentielles du 06 Mai 2024 dont les résultats sont connus d’avance conclut-il

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Passalé Kanabé Marcelin est le chef de mission provinciale du Mayo-Kebbi Ouest pour la campagne présidentielle du candidat de la Coalition pour un Tchad Uni

M.Passalé Kanabé Marcelin est désigné ce mercredi 03 avril 2024 comme Chef…

Mali : Les autorités sommées par quelques partis politiques et la société civile d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont appelé dimanche…

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première Ministre par Félix-Antoine Tshisekedi

Économiste de formation et âgée de 56 ans, Mme Judith Suminwa Tuluka…

Tchad | Quelques membres de l’URT démissionnent et saisissent la main tendue du chef de l’Etat

Dans une lettre de démission dont la copie est parvenue à notre…