Le Conseiller National de Transition M. KOSMADJI Merci salue le courage du Premier Ministre Succès Masra pour avoir demandé pardon à genoux et invite les autres par leurs comportements les tchadiens sont morts à faire autant. C’était lors de la présentation du programme politique du gouvernement de transition qu’il qualifie d’ambitieux et qu’il ne doit être associé à une seule personne

 

À l’entame de son intervention, le conseiller national Kosmadji Merci a d’abord souhaité la bienvenue à l’équipe gouvernementale, à sa tête le Premier Ministre Dr SUCCES MASRA ; et l’exhorte à faire preuve d’une intelligence associée à la sagesse, par ce que dit-il ‘’une intelligence sans sagesse est comme la sorcellerie’’.

 

Poursuivant ses propos, il a invité le Premier Ministre à dissocier les activités d’acteur politique et d’un homme d’Etat en contrôlant son langage, ses gestes et sorties.

 

Pour lui, le programme politique présenté est très ambitieux et ne doit être lié à une personne.

‘’Il faudrait penser lointain. Et ce qui est produit servira au Pays, même après la transition. Moi j’ai trouvé très important ce programme. Donc le programme n’est pas lié à une personne, le programme n’est pas lié à un individu’’. a-t-il renchéri.

 

Mais il s’oppose au fait de privilégier les victimes du 20 octobre 2023 au détriment des autres martyrs de l’histoire du Tchad parmi lesquels il faut ranger les victimes du 20 Octobre.

 

Cependant il a salué le pardon demandé par le premier ministre qu’il qualifie d’une marque de grandeur de l’homme et demande aux autres qui, par leurs comportements, les Tchadiens sont morts à faire autant.

 

Le conseiller national a aussi attiré l’attention du Premier Ministre Dr SUCCES MASRA à se pencher sur la circulation de personnes et de leurs biens, prenant comme exemple les morts des étudiants tchadiens au Cameroun chaque année, les Tchadiens détenus en territoire libyen, au Soudan et bien d’autres cas, accusant le ministère des affaires étrangères d’inactif.

 

Pour finir, le conseiller national Kosmadji Merci déplore les cas de femmes avec des enfants, détenus à Klessoum, les cas de rebelles dont les chefs sont rentrés sans eux. Il n’a pas perdu de vue la restauration de l’autorité de l’Etat et l’inclusion de ceux qui ont battu campagne pour le ‘’NON’’ dans la gestion publique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Passalé Kanabé Marcelin est le chef de mission provinciale du Mayo-Kebbi Ouest pour la campagne présidentielle du candidat de la Coalition pour un Tchad Uni

M.Passalé Kanabé Marcelin est désigné ce mercredi 03 avril 2024 comme Chef…

Mali : Les autorités sommées par quelques partis politiques et la société civile d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont appelé dimanche…

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première Ministre par Félix-Antoine Tshisekedi

Économiste de formation et âgée de 56 ans, Mme Judith Suminwa Tuluka…

Tchad | Quelques membres de l’URT démissionnent et saisissent la main tendue du chef de l’Etat

Dans une lettre de démission dont la copie est parvenue à notre…