Ce dimanche 21 avril, le Parti pour les Libertés et le Développement a tenu un point de presse à la maison des Médias pour exprimer son refus d’organiser un grand meeting de soutien à la candidature de MIDI.

Dans cette déclaration, Nerambaye Alladoum, rapporteur 3ème adjoint, a souligné qu’il leur avait été refusé de tenir un meeting de soutien à la candidature de MIDI, initialement prévu le samedi 20 avril 2024 à la maison nationale de la Femme et le 21 avril 2024 au Palais des arts et de la culture.

Le Parti pour les Libertés et le Développement remet en question son soutien à la candidature de MIDI, soulevant des préoccupations quant à la franchise de cet appui.

Enfin, il a mis en lumière le fait que les membres du PLD sont ostracisés et que le parti est pris en otage par des individus qui ne parviennent qu’à mobiliser leur famille nucléaire et quelques partisans recrutés çà et là.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Passalé Kanabé Marcelin est le chef de mission provinciale du Mayo-Kebbi Ouest pour la campagne présidentielle du candidat de la Coalition pour un Tchad Uni

M.Passalé Kanabé Marcelin est désigné ce mercredi 03 avril 2024 comme Chef…

Mali : Les autorités sommées par quelques partis politiques et la société civile d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont appelé dimanche…

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première Ministre par Félix-Antoine Tshisekedi

Économiste de formation et âgée de 56 ans, Mme Judith Suminwa Tuluka…

Tchad | Quelques membres de l’URT démissionnent et saisissent la main tendue du chef de l’Etat

Dans une lettre de démission dont la copie est parvenue à notre…