Le gouvernement de transition est conscient de tous les défis auxquels fait face notre capitale. Il est conscient des difficultés que rencontrent les habitants de N’Djamena au quotidien. Il est conscient des attentes et aspirations légitimes des habitants de N’Djamena en matière d’amélioration des conditions de vie.

 

C’est pourquoi le gouvernement de transition a décidé de mettre en œuvre un vaste et ambitieux programme de réalisation d’infrastructures socio-économiques et énergétiques pour impulser le développement et alléger la souffrance des populations.

 

Ce vaste programme comprend plusieurs domaines vitaux qui contribuent à améliorer la qualité de vie dont je cite :

 

L’énergie qui constitue le moteur de l’économie d’un pays et il n’y aura pas de développement sans une énergie fiable, constante et disponible. Je fais aujourd’hui de l’énergie la priorité absolue pour sortir notre pays de son marasme économique.

 

Notre vaste plan que j’appelle la « Renaissance Énergétique du Tchad » est un plan qui permettra à notre pays d’augmenter ses capacités de production et de distribution. Une place de choix est donnée aux énergies vertes.

 

La ville de Ndjamena qui concentre plus de 80% des capacités de production vit ces derniers mois une dégradation déplorable de la distribution de l’électricité.

 

Les plaintes et les frustrations légitimes de la population sont entendues et comprises.

 

Comme vous avez pu le constater, divers projets énergétiques sont lancés avec le but de remplacer toutes les vieilles centrales électriques de la ville de N’Djamena dont la plus jeune date de plus de 11 ans.

 

La finition de la construction de la centrale solaire de Gassi d’une capacité de 30 MW est en bonne voie.

 

La construction de la centrale Thermique fonctionnant au fioul lourd de Djarmaya qui nous donnera 32 MW est sur le point de finir, avec le départ des deux derniers générateurs de Douala vers Ndjamena.

 

Nous avons également commandé d’autres générateurs fonctionnant au fioul lourd de 36 MW, totalisant une capacité de 68 MW, pour compenser la perte de production de centrales vieillissantes.

 

Pour améliorer la circulation nocturne dans la ville de Ndjamena et également lutter contre la criminalité grandissante dans certains quartiers périphériques de la ville, j’ai instruit le Ministre en charge de l’énergie de commander 10.000 lampadaires publics.

 

Chose faite, les 10.000 lampadaires sont sur place et tous les 10 arrondissements de la ville de Ndjamena en commençant par les quartiers périphériques seront servis dans les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Passalé Kanabé Marcelin est le chef de mission provinciale du Mayo-Kebbi Ouest pour la campagne présidentielle du candidat de la Coalition pour un Tchad Uni

M.Passalé Kanabé Marcelin est désigné ce mercredi 03 avril 2024 comme Chef…

Mali : Les autorités sommées par quelques partis politiques et la société civile d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont appelé dimanche…

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première Ministre par Félix-Antoine Tshisekedi

Économiste de formation et âgée de 56 ans, Mme Judith Suminwa Tuluka…

Tchad | Quelques membres de l’URT démissionnent et saisissent la main tendue du chef de l’Etat

Dans une lettre de démission dont la copie est parvenue à notre…