Le leader de Pastef, Ousmane Sonko, sous le coup d’une condamnation à deux ans de prison ferme pour « corruption de la jeunesse » le 1ᵉʳ juin dernier, a été appréhendé chez lui par des éléments du GiGN enfin de soirée du 28 juillet 2023.

 

« Nous ne savons pas où il se trouve, mais il a bien été arrêté », confirme Ousseynou Ly, le porte-parole des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef). 

 

Signalons que plutôt dans la journée, Ousmane Sonko alertait sur sa page Facebook que des éléments de la gendarmerie “s’apprêtait à défoncer sa porte”.

 

Juste après cette arrestation, les jeunes de son parti ont entamé une manifestation en barrant les routes et brûlant les pneus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Passalé Kanabé Marcelin est le chef de mission provinciale du Mayo-Kebbi Ouest pour la campagne présidentielle du candidat de la Coalition pour un Tchad Uni

M.Passalé Kanabé Marcelin est désigné ce mercredi 03 avril 2024 comme Chef…

Mali : Les autorités sommées par quelques partis politiques et la société civile d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont appelé dimanche…

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première Ministre par Félix-Antoine Tshisekedi

Économiste de formation et âgée de 56 ans, Mme Judith Suminwa Tuluka…

Tchad | Quelques membres de l’URT démissionnent et saisissent la main tendue du chef de l’Etat

Dans une lettre de démission dont la copie est parvenue à notre…