La Plateforme le Tchad d’abord présente le bilan d’activités d’observation pendant le processus référendaire

C’est à travers une déclaration qu’elle a faite ce mercredi 20 décembre 2023 au musée national devant ses membres et quelques invités.

Comme certaines organisations la plateforme le Tchad d’abord a deployé plusieurs agents observateurs dans les vingt-trois 23 provinces en vue de suivre les campagnes référendaires.

Ce sont au total 420 agents observateurs dont 105 femmes et 315 hommes déployés sur toute l’étendue du territoire national la Plateforme a présenté sa déclaration qui a mis l’accent sur les constats fait sur le terrain lors de la campagne référendaire, ensuite sur le déroulement du scrutin du 16 et 17 décembre 2023 et enfin a dégagé quelques recommandations à l’endroit de divers acteurs électoraux.

Du constat général, il en ressort que la campagne référendaire s’est déroulée dans un climat de calme et de sérénité. Cependant, l’on note un cas d’incident majeur, celui de l’interception par les agents de sécurité intérieure, des véhicules portant inscription «Halte au referendum prévu le 17 décembre 2023», les empêchant ainsi de battre campagne.

Toutefois, la Plateforme informe qu’elle note avec satisfaction les mesures disciplinaires prises par la direction nationale de la police par communiqué de presse n° 002/PT/PMT/MSPI/SG/DGPN/2023 pour sanctionner les agents de sécurité auteurs de cet acte antidémocratique, tout en garantissant à tous les acteurs un climat propice de sécurité.

Pour ce qui est du déroulement du scrutin, le Tchad d’abord mentionne un climat qu’il s’est passé dans le calme, la sérénité avec un engouement massif des électeurs.

Néanmoins, elle informe que certains manquements ont été également observés.

Ce sont entre autres le non-respect de larticle 34 du code électoral qui stipule que les bureaux de vote destinés aux agents des forces de défense, aménagés à proximités des casernes, sont situés à une distance dau moins cinq cent mètres ; le manque de sensibilisation des militaires sur les procédures du vote ; le non-respect de larticle 35 du code électoral fixant le nombre des membres de bureau de vote, la proximité des bureaux de vote les uns des autres, occasionnant la concentration des votants, perturbant ainsi la vigilance des membres des bureaux de vote.

Aussi, dans la plupart des bureaux de vote couverts aussi bien dans la ville de N’Djaména que dans les provinces, l’heure d’ouverture des bureaux de vote na pas été respectée conformément à la loi électorale en vigueur. Cependant, ces retards à louverture des bureaux ont été compensés pour la plupart des cas en y respectant la durée du déroulement du scrutin (11 heures du temps conformément au code) souligne la déclaration.

En dehors de ces manquements d’ordre organisationnel, elle note aussi avec satisfaction la disponibilité des documents électoraux et le matériel de vote au complet dans la plupart des bureaux de vote visités, la présence des délégués des différentes tendances pour la plupart présents à louverture des bureaux de vote, la présence forces de l’ordre pour sécuriser les bureaux de vote, un engouement important dans les provinces visités, le respect de la durée du vote, sa fermeture et la fermeture des bureaux de vote.

Pour le bon déroulement des échéances futures, la plateforme a formulé quelques recommandations au gouvernement, à la CONOREC, à la communauté internationale, aux organisations de la société civile.

de pendre en compte les rapports des organisations nationales et internationales accréditées pour l’observation des élections référendaires du 17 Décembre 2023 en République du Tchad, reecadrer les partis politiques pour permettre à tous les acteurs électoraux de jouer leur rôle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : Passalé Kanabé Marcelin est le chef de mission provinciale du Mayo-Kebbi Ouest pour la campagne présidentielle du candidat de la Coalition pour un Tchad Uni

M.Passalé Kanabé Marcelin est désigné ce mercredi 03 avril 2024 comme Chef…

Mali : Les autorités sommées par quelques partis politiques et la société civile d’organiser l’élection présidentielle dans les meilleurs délais

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont appelé dimanche…

RDC : Judith Suminwa Tuluka nommée Première Ministre par Félix-Antoine Tshisekedi

Économiste de formation et âgée de 56 ans, Mme Judith Suminwa Tuluka…

Tchad | Quelques membres de l’URT démissionnent et saisissent la main tendue du chef de l’Etat

Dans une lettre de démission dont la copie est parvenue à notre…