Le gouverneur de la province du Moyen-Chari ABDERRAMANE AHMAT BAROU a présidé ce matin dans la grande salle de la mairie de Sarh, la journée d’information du comité de suivi et d’évaluation des projets de développement du Moyen-Chari.

L’objectif principal de la journée est ” d’assurer une compréhension commune et une collaboration renforcée entre les différentes parties prenantes pour garantir la coordination efficace et le suivi rigoureux des projets de développement dans la province du Moyen-Chari”

A l’entame de cette journée le chargé de communication du suivi des projets MOUHEDEROMTI MBAIDEDJIBE a déclaré « ici il n’y a pas de tabous, lorsqu’on aime la province on doit absolument l’aider à développer». Mouhederomti d’ajouter que dès l’arrivée du gouverneur dans la province du Moyen-Chari, il a constaté qu’il y’a beaucoup de projets qui sont arrivés dans la province mais le Moyen-Chari reste comme une orpheline, car ses projets disparaissent de temps en temps. Ce comité n’est pas la “chasse aux sorciers ni chasse aux je mange tu manges”.

Pour le Gouverneur de la province du Moyen-Chari ABDERRAMANE AHMAT BAROU par ailleurs Coordonnateur du comité de suivi et évaluation des projets de développement du Moyen-Chari cette cérémonie fait suite aux nombreuses irrégularités constatées dans la gestion des projets de développement dans le Moyen-Chari. Selon lui, de nombreux projets arrivent dans la province avec beaucoup de promesses, mais disparaissent rapidement sans que la province ne puisse le suivre et certains promoteurs profitent de cette situation pour s’enrichir. Qualifiant cette manière d’escroquerie, il a souligné qu’il est inacceptable cela continue.

Prenant en exemple les travaux de bitumage des voiries urbaines et d’éclairage de la ville de Sarh attribué à la SNER pour un montant global de 23 063 985 014 FCFA, avec un délai d’exécution de 20 mois. Ce projet a débuté le 25 janvier 2013 et suspendu en 2014 sans raison valable.

Pour finir, le gouverneur affirme que de 2013 à 2023, le Moyen-Chari a bénéficié au total 31 projets de développement d’un montant global de 113 443 882 975 FCFA pour son développement mais cette somme colossale est partie dans les poches des individus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Tchad : La politique, c’est une lutte qui doit être dépassionnée. Quelle idéologie défendez-vous?

Opinion : La politique, c’est une lutte qui doit être dépassionnée. Quelle…

DANG REMEMBER se préoccupe des décès reçurents des étudiants tchadiens au Cameroun

L’Association DANG REMEMBER reagit sur les décès préoccupants des étudiants tchadiens de…

Tchad : Succès MASRA a t-il finalement opté pour la chasse à l’Homme à la Primature

Promouvoir le mérite et la compétence à la Primature, Succès Masra chante…

Tchad : Le personnel de YouthConnekt-Tchad réclame 06 mois de salaire

Le personnel du Programme YouthConnekt-Tchad réclame justice après plus de 06 mois…