Le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement, par ailleurs Président en exercice du Conseil des Ministres de la Commission du Bassin du Lac-Tchad (CBLT) M. PASSALE KANABE MARCELIN a présidé ce matin 05 avril 2024 la cérémonie d’ouverture des travaux de la 69e Session Ordinaire des Conseil des Ministres en présence du Secrétaire Exécutif M. et du Maire 1er adjoint de la ville de N’Djaména.

Cette session qui regroupe les commissaires des pays membres de la CBLT à savoir le Cameroun, le Niger, le Nigeria, la Centrafrique, la Lybie et le Tchad sera l’occasion de statuer sur le Programme de Travail et de Budget Annuel pour l’année 2024 et son approbation ainsi que la validation du Rapport d’audit pour l’exercice 2023, le rapport du Contrôleur financier et le Mémorandum du Secrétariat Exécutif pour le bon fonctionnement de l’Institution.

Pour le Secrétaire Exécutif l’importance de cette assise ne peut pas être surestimée, car elle offre une occasion précieuse d’evaluer l’impact de la CBLT et sa progression dans la région du Lac Tchad. C’est pourquoi souligne t-il : “en examinant attentivement nos performances en 2023, nous pourrons identifier nos points forts et nos défis afin d’avancer de manière plus efficace et efficiente”. 

Les réunions du Conseil des Ministres sont toujours un moment crucial pour renforcer notre collaboration, orienter nos actions futures et progresser vers un avenir plus sûr et prospères pour nos populations renseigne t-il.

Pour Passalé Kanabé Marcelin la CBLT a gagné en maturité car elle est devenue un acteur incontournable dans un environnement instable et chaotique, emprise à des défis multiples, dont la nature complexe et transnationale exige aujourd’hui, plus qu’hier, une coopération régionale renforcée et une contribution active et appropriée de nos partenaires internationaux.

Il a appelé à la mise en œuvre des objectifs du développement durable tels que définis lors de la Conférence Internationale sur la sauvegarde du Lac-Tchad tenue à Abuja en février 2018 pour garantir la vie meilleure aux populations, la revitalisation du Lac.

Le Président de la CBLT a aussi exprimé la situation financière insuffisante du Secrétariat Exécutif tout en appelant tous les pays membres à s’acquitter totalement de ses engagements afin de sortir l’Institution de cette situation qui affecte dangereusement son bon fonctionnement ainsi que la mise en œuvre effective des programmes et projets.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like

Le Ministre Tchadien des Finances est porteur d’un message au Président de la Transition Gabonaise

Envoyé spécial et porteur d’un message du président de Transition Général Mahamat…

Tchad : Le Secrétaire Exécutif de la CEN-SAD reçu par le Ministre de la Jeunesse et des Sports

Préparation de la 4ème Réunion du Conseil des Ministres de la Jeunesse…

Le Tchad sollicite le soutien du Mali pour la Direction de l’ASECNA

Une délégation tchadienne dirigée par le Ministre de l’Économie, du Plan et…

ASECNA, le Tchad sollicite le soutien du Niger pour sa candidature au poste de Directeur Général

Une délégation ministérielle tchadienne composée du Mme Fatima Goukouni Weddeye, Ministre des…